C’est à l’initiative de Messieurs YAMADA et HIRAMITSU de TACHIKAWA (Japon) que le Marathon de la Nouvelle Calédonie a été créé en 1983 avec l’appui de Mr Roger KADDOUR alors Président de la ligue d’athlétisme, le but étant de proposer à nos amis japonais une course qui les fasse rêver « sous les cocotiers ».

Une convention est donc signée pour l’organisation d’un marathon, et pendant 20 Ans, Tachikawa va sponsoriser le marathon de Nouvelle Calédonie, permettant la venue de nombreux coureurs métropolitains, éthiopiens, russes et kényans et permettant aussi aux Calédoniens de se mesurer à leurs homologues japonais.

Depuis si nos relations sont toujours excellentes, il n’y a plus de convention mais un jumelage équitable où chacun dans le respect de l’autre, fait en sorte que les relations progressent sur le plan humain.

Sur toutes les années passées, ce sont nos compétiteurs japonais, fidèles habitués du peloton, qui ont comptabilisé le plus de podiums.

Se déroulant au cours de l’hiver austral, la température est idéale, les compétitions ayant lieu généralement au mois d’août.

Le parcours, qui durant toutes ces années a subi de nombreux changements, reste très agréable, empruntant principalement toutes les baies de NOUMEA ; un marathon international mais à taille humaine, où tout est fait pour que le coureur se sente accueilli chaleureusement et puisse participer à cette épreuve dans d’excellentes conditions malgré le décalage horaire pour certains.

Tout naturellement, afin qu’un plus grand nombre de coureurs participe à la fête, un semi-marathon a été organisé en parallèle avec le marathon.

En 2011, a été créé le « Challenge Agnès BERNARD », épreuve pour enfants de 8 à 13 ans alliant bonne humeur et compétition où chaque jeune coureur, à défaut d’être classé, est généreusement récompensé.

En 2014, a été mis en place un mini-raid familial situé dans la zone boisée du Ouen-Toro et dont le point de ravitaillement permettra, notamment aux coureurs étrangers de déguster des produits locaux.

En 2015, à la place des "Foulées de l'Amitié" de 5 km, il a été mis en place le "10 km de Nouméa" qui emprunte le même parcours que le marathon le long des baies.

Le marathon est entièrement informatisé et chaque coureur est équipé d’un dossard avec puce électronique permettant un contrôle automatique et des résultats instantanés et ceci quelque soit la course de la journée.

Toutes ces épreuves se déroulent au rythme de groupes folkloriques de la Calédonie et au son désormais traditionnel des « Tambours Japonais ».

Le Comité sera heureux de vous recevoir et vous conseiller sur ces différentes courses.